E...x Internationaux. Mieux comrendre le monde pour mieux agir
Afrique du Sud


E...x internationaux
Pourquoi ce titre et pas l'habituel Enjeux internationaux?
Lire l'Edito...


Courriers des lecteurs

 

Bien chères lectrices, bien chers lecteurs,

Vous avez été très nombreux à nous écrire, tout au long de l’aventure d’Enjeux internationaux, des lettres splendides dans lesquelles nous avons puisé l’énergie nécessaire pour mener au mieux ce passionnant projet de presse.

Depuis l’annonce de la suspension de la revue, vos courriels et courriers affluent par dizaines, élogieux et si cordiaux qu’ils nous encouragent à tout mettre en œuvre pour la relancer dans de bonnes conditions. Nous tenons à vous en remercier chaleureusement.


Dernière lettre reçue
avant la suspension de la revue

« UN REGAL : depuis deux ans, la lecture d’Enjeux internationaux fait partie des meilleures heures de ma retraite ! Je vous transmets mes plus vives félicitations et toute ma reconnaissance. Il est vraiment exceptionnel de pouvoir, grâce à vous, se pencher sur un sujet en ayant, en fin de parcours, la forte impression d’en avoir découvert la plupart des facettes. Une information donc complète, de très haut niveau, judicieusement illustrée, bien écrite par des auteurs démontrant un professionnalisme manifeste ainsi qu’une expérience très sérieuse liée à leur réelle et en général longue immersion dans les problématiques traitées. L’important sentiment d’indépendance qui se dégage en plus de tout cela, fait de chaque numéro d’Enjeux internationaux un véritable cadeau (…)
Docteur J.P.Bruggimann
Soral (Suisse)


Quelques-unes de vos réactions
à la suspension d’Enjeux internationaux

« Nous sommes désolés d’apprendre la suspension d’Enjeux internationaux (…) et vous remercions de la qualité des analyses que vous nous avez proposées depuis le lancement de votre revue.»
Docteur Philippe Mahoux
Président du groupe socialiste au Sénat (Belgique)


«J'espère que vous pourrez trouver une bonne solution pour faire revivre votre excellent journal !»
Bernard Kapp
Rédacteur en chef de Courrier international (France).


« C’est avec consternation que je viens d’apprendre la suspension de la publication. Elle était très intéressante et je suis triste de ce qui arrive. (…) J’espère que vous trouverez une solution pour reprendre la parution de la publication vraiment enrichissante.»
Loïc Bosson
Etudiant en premier master en science politique à l’université de Liège (Belgique)


« Nous venons de recevoir votre lettre où vous annoncez la suspension de la revue Enjeux internationaux, nous en sommes bien désolés et nous espérons que vous pourrez reprendre sa publication dans quelque temps. C’est une très bonne revue, très éclairante et les sœurs de notre fondation en Guinée vont être bien déçues de ne plus la recevoir (…).
Avec toute ma sympathie

Sœur Jean-Marc Büsch
Bibliothécaire de l’abbaye de Maumont
Juignac (France)


« Enfin une revue intéressante qui nous comblait l’esprit et le cœur ! Une revue que l’on pouvait relire, passer à des enfants, des amis, et pour laquelle je faisais le projet d’y abonner nos jeunes ménages (petits enfants). Quelle déception nous procure votre lettre du 17 janvier… Nous vous félicitons pour le passé, formons des vœux ardents pour une renaissance dans le futur. (…) Ne perdez pas courage!»
Claire Deltenre
Kraainem (Belgique)


« Désolé pour cette suspension d’un très bon outil. »
José Vande Putte
Houdeng-Goegnies (Belgique)


« Je tenais à vous dire que j’espère que vous trouverez les fonds nécessaires au redémarrage d’Enjeux internationaux, excellente revue.»
Jean-Jacques Liengme
Le Sentier (Suisse)


« La revue apportait régulièrement des éclairages documentés et prospectifs sur les problématiques que connaissent les divers coins du monde. J’espère que vous trouverez une formule vous permettant de reprendre cet intéressant projet particulièrement nécessaire à notre époque où prévalent souvent des visions étriquées basées sur des intérêts à court terme.»
Béatrice Verschueren-Cateaux
Bruxelles (Belgique)



 



 

 








 

 

        © 2004-2008 - E...x Internationaux